EBAUCHE DES CHRONIQUES D'UNE REVOLUTION ORPHELINE Leyla-Claire Rabih

Théâtre • 12h30 • La Lucarne

Les 12h30

Possibilité de déjeuner sur place

À l’issue de sa période de répétitions à la Lucarne, la metteuse en scène Leyla-Claire Rabih présentera une maquette de son futur spectacle Chroniques d’une révolution orpheline. Une trilogie d’après les textes de Mohammad Al Attar, le nouveau nom du théâtre syrien.
Chacun de ces écrits ouvre une fenêtre sur un moment particulier de la révolution syrienne : les premières manifestations, la volonté de s’engager malgré la répression, les partitions de la société civile... Ces textes témoignent de la vivacité des artistes syriens qui réfléchissent et analysent, à travers l’écriture, les événements récents. Un voyage dans le temps et dans la complexité des situations politiques, mais aussi à travers différentes formes d’écriture théâtrale.
Comment parler aujourd’hui de l’histoire syrienne en train de se faire ? Comment monter un spectacle sur un sujet aussi brûlant, dont notre perception varie au fur et à mesure des événements meurtriers là-bas comme ici ? Une question délicate et nécessaire dont s’est emparée Leyla-Claire Rabih.

 


 

Tarif unique 5 € hors repas
 

Textes : Mohammad Al Attar
Traduction : Jumana Al-Yasiri et Leyla-Claire Rabih
Mise en scène : Leyla-Claire Rabih
Scénographie : Jean-Christophe Lanquetin
Collaboration artistique : Catherine Boskowitz
Conseil artistique : Jumana Al-Yasiri
Assistanat à la mise en scène : Philippe Journo
Création sonore : Anouschka Trocker / Maxime Chudeau
Régie générale : Anthony Dascola
Avec Soleïma Arabi, Wissam Arbache, Racha Baroud, Grégoire Tachnakian, Elie Youssef

Production Grenier Neuf. 

Coproduction Théâtre Dijon Bourgogne, MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, Théâtre de Choisy-le-Roi Scène conventionnée pour la diversité linguistique. 

En partenariat avec Mansion, Beyrouth (Liban), Centre Français de Berlin (Allemagne), Moussem, Centre nomade des arts (Belgique), La Lucarne, Arradon - EPCC Scènes du Golfe et La Filature Scène Nationale, Mulhouse. 

Avec le soutien de la Ville de Dijon, la Région Bourgogne, la DRAC Bourgogne Franche-Comté, l'Institut français, la Spedidam, Les Rencontres à l'Echelle - Compagnie Les Bancs Publics, la Compagnie ABC, l'Institut Français du Liban, le collectif Zoukak à Beyrouth (Liban) et la Maison Antoine Vitez.