LE SEIGNEUR DES PORCHERIES

Alice Zeniter

• 16h30 • Salle Ropartz

« Paru en 1998, LE SEIGNEUR DES PORCHERIES est un roman halluciné qui se déroule dans une petite ville de la Cornbelt des États-Unis et nous raconte le triste destin de John Kaltenbrunner. Tristan Egolf a une vingtaine d'années lorsqu'il l'écrit. Il est Américain mais vit à Paris où il joue de la guitare sur le Pont des arts pour gagner un peu d'argent. Egolf, quelques années plus tôt, a été le chanteur d'un groupe de punk. La colère qu'il déploie dans la langue épaisse et burlesque du SEIGNEUR DES PORCHERIES n'est pas très éloignée de celle de ses premières performances musicales. Dix ans après la parution de ce livre, Egolf se tire une balle dans la bouche. Cinq ans après sa mort, je découvre qu'il existait et qu'il écrivait comme Faulkner sous acide. Pour cette lecture musicale, ce ne sera pas du punk egolfien mais du post-rock atmosphérique : Benoît Seguin à la batterie, Nathan Gabily à la basse et à la voix. »
Et elle, Alice Zeniter, à la voix aussi, femme de scène, romancière, dont l’époustouflant dernier roman - L’ART DE PERDRE - a été couronné par le Prix Goncourt des lycéens, le Prix littéraire du Monde, le Prix Landerneau des lecteurs et le Prix des libraires de Nancy.

 


À lire

Alice Zeniter : L’ART DE PERDRE, Flammarion, 2017, Prix Goncourt des Lycéens 2017

Tristan Egolf : LE SEIGNEUR DES PORCHERIES, Folio Gallimard, 2000

Texte : Tristan Egolf

 

Distribution

Avec Alice Zeniter : voix
Nathan Gabily : basse et voix
Benoît Seguin : batterie

Mentions 

Crédit photo : Astrid di Crollalanza

Tarifs 5 € et 10 €

Durée nc

Au Palais des Arts - Salle Ropartz