TIM DUP

Qu'en restera-t-il ?

Musique • 20h • Palais des Arts

Une voix jeune et inspirée de la chanson française, qui décrit avec poésie la vision du monde de la jeune génération.

-

Après Mélancolie Heureuse, son premier album, composé de plusieurs très belles chansons, Tim Dup a écrit Qu’en restera-t-il ?, un disque incarné et concerné. Il a encore affuté sa plume et confirmé son talent musical et sa poésie moderne, cinématographique. Les sonorités sont variées et audacieuses et conjuguent chanson française et électro. Son crédo ? Les histoires du quotidien, mi-chantées, mi-parlées. Des poésies urbaines sur l’insoutenable légèreté de l’être.

Seul sur scène, au piano, chantant et jouant aussi avec des machines, toujours en adéquation avec son texte, il croque avec tendresse sa génération, prête à se retourner la tête (Rhum Coca) afin d’oublier l’océan en polystyrène (Songes). Une génération qui rêve malgré tout de « jardin à la mer » et de « temps et de silence », comme le chante Cesaria Évora, à qui il rend hommage dans Porte du soleil.

Des villes, champs de fleurs, gratteciels, livres, mémoires, gloires, postures, déserts, enfances, nébuleuses, coraux, glaciers, sociétés, souvenirs, amours, ivresses, symphonies, écrans… qu’en restera-t-il ? Avec délicatesse et sincérité, Tim Dup prend sa place dans la chanson française. 

Vidéos

Distribution : 

Chant et piano : Tim Dup

Violoncellistes : Barbara le Liepvre et Elisa Huteau en alternance avec Myrtille Hetzel et Julie Chouquer

 

Mentions :

Chant et piano : Tim Dup | Violoncellistes : Barbara le Liepvre et Elisa Huteau en alternance avec Myrtille Hetzel et Julie Chouquer | Crédit photos : Andreas Torres Balaguer

Tarif C

Voir conditions ici

 

Durée 1h15 env

Palais des Arts (Vannes), Salle Lesage