13-14
mars

Niquer la Fatalité

Estelle Meyer

Théâtre, Musique • 20h • Palais des Arts

Estelle Meyer est de celles qui osent. S’engager, s’exposer, faire bouger les lignes. Forcément, elle admire Gisèle Halimi… au point même de lui parler, de se confier et de l’écouter ad vitam æternam.

COVOITURAGE :
PARTAGER :

Entre Estelle et Gisèle, c’est à la vie à la mort. D’ailleurs la première compte fortement sur la deuxième pour la défendre au cas où. Il faut dire qu’Estelle adore Gisèle pour ses combats, ses convictions, son féminisme qui l’ont aidée à tenir debout et à être la femme qu’elle est aujourd’hui. Car le chemin fut semé d’embûches, d’extase et de désillusion, de violence aussi parfois. Estelle raconte et se dévoile, écoute aussi Gisèle dans un dialogue fantasmatique joliment habillé par Margaux Eskenazi, de musique, de chansons-poèmes et de plaidoiries inoubliables. Souvent drôle quand elle joue avec le public, Estelle Meyer n’esquive rien et enfonce le clou : niquer la fatalité d’être une femme, même en déesse victorieuse (nikè en grec) n’est pas pour demain mais, promis Gisèle, on y arrivera.

Tarif C
(voir conditions)
Durée : 1h45

Jeudi 13 mars à 20h
Vendredi 14 mars à 20h

Palais des Arts, Vannes / Salle Lesage

Conception, écriture, interprétation : Estelle Meyer | Mise en scène et dramaturgie : Margaux Eskenazi | Composition musicale : Estelle Meyer, Grégoire Letouvet et Pierre Demange | Chorégraphie : Sonia Al Khadir | Piano et clavier : Grégoire Letouvet ou Thibault Gomez (en alternance) | Batterie et percussions : Pierre Demange ou Maxime Mary (en alternance)

« Dirigée au cordeau par Margaux Eskenazi, Estelle Meyer manie les mots aussi bien que la musique, omniprésente ici. » LE CANARD ENCHAÎNÉ

Arrangements musicaux : Grégoire Letouvet et Pierre Demange | Création lumière : Pauline Guyonnet | Création costumes : Colombe Lauriot Prévost | Scénographie : James Brandily | Régie son et direction technique : Thibaut Lescure / Guillaume Duguet (en alternance) | Régie lumière : Pauline Guyonnet / Fanny Jarlot (en alternance)| Collaboration, accompagnement et développement : Carole Chichin | Diffusion : Séverine André Liébaut | Production : Phénomènes | Coproduction : La Familia, le Théâtre Antoine Vitez à Ivry-sur-Seine, Théâtre des Îlets - Centre Dramatique National de Montluçon, les Plateaux Sauvages, l’ECAM - Espace culturel André Malraux, l’Atmosphère - Espace culturel de Marcoussis. | Avec l’accompagnement et le soutien technique : le Pavillon - Théâtre de Romainville, le Centre culturel Houdremont - ville de la Courneuve, Châteauvallon-Liberté - scène nationale Toulon, la Maison de la Poésie - Scène littéraire, Les Malassis - Théâtre de Bagnolet. | Avec le soutien : le Fonds SACD Musique de Scène, du département du Val de Marne, de la DRAC Île de France et de l’Adami | Crédit photos : Emmanuelle Jacobson-Roques / Caroline Dubois