Théâtres Arradon-Vannes

Scènes du Golfe, E.P.C.C. des villes d'Arradon et de Vannes

La création de Scènes du Golfe, Etablissement Public de Coopération Culturelle à caractère administratif, date du 1er septembre 2016. Cet EPCC est le fruit de la fusion des activités du Théatre Anne de Bretagne, EPL de la Ville de Vannes et de la Lucarne, salle de spectacle de la commune d'Arradon.

Scène du Golfe est soutenu par DRAC Bretagne, de Vannes Agglo, du Conseil Régional de Bretagne, et de l'ONDA.Le Crédit agricole est mécène depuis plusieurs années.

Scène du Golfe mène, en tant que scène conventionnée danse un projet artistique et culturel défini que signent les partenaires institutionnels du TAB: la Ville de Vannes, la DRAC Bretagne, Vannes Agglo et la Région Bretagne. Ce projet a été écrit et pensé par Ghislaine Gouby, directrice de Scènes du Golfe.

Qu'est-ce qu'une scène conventionnée?

Les scènes conventionnées sont des établissements professionnels dédiés au spectacle vivant, bénéficiant d’un lieu spécifiquement équipé et d’un projet artistique et culturel porté par un directeur autonome dans ses choix artistiques, accompagné par une équipe professionnelle lui permettant d’inscrire son projet et son fonctionnement sur un territoire.

Le budget de fonctionnement de la scène conventionnée est dûment identifié au sein de la collectivité ainsi que l’affectation à ce budget des différentes subventions.

Pour développer son projet, le théâtre, devenu « scène conventionnée » par décision de l’Etat en référence à la circulaire 168-110 du 5 mai 1999 du Ministère de la culture, s’inscrit dans une politique culturelle de concertation entre l’Etat et les collectivités territoriales.

Une scène conventionnée a pour mission:

- De mettre en avant la création d’aujourd’hui et de développer un projet artistique spécifique donnant une place prépondérante à des disciplines artistiques peu représentées,

- De soutenir la création aussi bien régionale, nationale, internationale, la production, la diffusion des œuvres et du répertoire en proposant aux artistes des outils, des moyens et un accompagnement sur des projets spécifiques à plus ou moins long terme

- De favoriser l’accès aux œuvres au plus grand nombre, y compris aux personnes les plus éloignées de l’offre culturelle, et ainsi de constituer et pérenniser un public diversifié.

Du fait de ses spécificités artistiques et de son inscription territoriale forte, une scène conventionnée est un établissement de référence pour les artistes, les publics, les autres structures et les institutions.
Le ministère de la culture et de la communication les soutient, conjointement aux collectivités territoriales, afin de constituer un maillage de structures de référence sur l’ensemble du territoire national.

La mission d’une scène conventionnée s’inscrit dans le cadre de :

- La charte des missions de service public pour le spectacle vivant qui définit les principes généraux de l’action de l’Etat en faveur du spectacle vivant, appliquée depuis le 22 octobre 1998.

- La circulaire N°168 110 du 5 mai 1999 du ministère de la culture et de la communication, relative aux orientations pour la politique en faveur du spectacle vivant.

L’Etat intervient pour garantir :

- La mise en oeuvre du projet artistique et culturel porté par un directeur qui jouit d’une complète autonomie dans ses choix de programmation.

- Les objectifs du conventionnement contractualisé entre les différents partenaires,


En conséquence, les missions de la scène conventionnée s'inscrivent dans un contrat d’objectifs.