SOUDAIN LE CLOWN + UN CLOWN A LA MER

Jean Lambert-wild

Théâtre • Collèges

Spectacle présenté dans les collèges, dans le respect des mesures sanitaires.

Le morbihannais Jean Lambert-wild était le clown lecteur d’Un jour un chapitre. Il se rendra cette fois dans les classes pour rencontrer les élèves en deux temps :
Le matin : il donnera une petite conférence récréative sur l’histoire et l’art du Clown Blanc intitulée Soudain le clown.
L’après-midi : il sera face à eux, mais dans son personnage de clown, Gramblanc et il interprétera la courte pièce Un clown à la mer.

 

Soudain le clown 

« Nous connaissons tous le visage grimé de blanc du clown blanc. Nous avons parfois le souvenir de son allure, de son chapeau en forme de cône, de son habit de lumière brodé de perles et de paillettes, de son élégance. Peut-être avez-vous entendu son nom ? Le Clown Pipo, Le Clown Antonet, Le Clown Albert, Le Clown Footit, Le Clown Manetti… Mais qui est-il exactement ? Quel est son rôle, sa fonction, sa nécessité ?
Nous confondons souvent le Clown avec son complice et partenaire l’Auguste au nez volontiers rouge. Quelle est l’origine du clown blanc, de cette figure lunaire, décorée de traits de charbon ?
Pour moi, c’est « le valet des étoiles », un faire-valoir de talent qui, avec une autorité souriante, peut rire de l’infini de l’univers et du chaos du monde. Mais, et c’est là tout le plaisir, chacun pourra en donner sa définition, s’il s’intéresse à son histoire. »
(Jean Lambert-wild)

 

Un clown à la mer

Dans Un Clown à la mer, le clown Gramblanc prend le large pour sauver son âme d’un monde où s’accélère la disparition du vivant. Cap au sud, sous les hautes latitudes, avec son bateau coco et un dodo dans la tête. Une quête d’absolu qui est aussi un hommage aux circumnavigateurs solitaires qui défient les océans.

De et avec Jean Lambert-wild

Crédit photos : DR