UN INSTANT

Jean Bellorini

Théâtre • 20h • Palais des Arts

Rencontre après spectacle avec l’équipe artistique.

A partir de 15 ans.

Le décor est grandiose. Des rangées de chaises recouvrent la scène, préservant une place à une échelle de bois, trait d’union pour les deux comédiens en quête de leurs souvenirs cachés à la surface de leur mémoire. Des 3000 pages écrites au début du XXe siècle par Proust dans son récit-fleuve À la recherche du temps perdu, Jean Bellorini a conservé les passages de l’enfance de l’auteur auprès de sa mère tant aimée. Il met en lumière la relation tendre et profonde avec la grand-mère, jusqu’à la mort de cette dernière. Interrogeant les mécanismes de la mémoire, les interprètes insufflent des passages empruntés à leur propre histoire, mêlant le réel et l’invention. L’accompagnement musical, en live avec Jérémy Péret, est délicat et discret. Macha Makeïeff, elle, les a entourés d’objets et de meubles, égrenés comme des étoiles dont la lumière guide dans l’obscurité.

Un Instant est un double hommage. À Proust et à la beauté des extraits choisis, mais aussi à Hélène Patarot, que le metteur en scène a mis sur le divan des confidences pour recueillir ses propres souvenirs.

 


 

« Les deux (comédiens) nous bercent dans un voyage nostalgique qui interroge la mémoire de chacun. » Sceneweb

" La pièce transporte le public dans l'intimité proustienne d'une conversation à deux voix mêlant le récit de la recherche aux souvenirs personnels. "Un instant", bouleversante promenade avec la mort, questionne les mécanismes de la mémoire en une intense réflexion sur la vie." Médiapart 

" Il est des moments rares au théâtre. Des instants d’exception. Où l’on se perd entre réel et imaginaire. Où la vie rêvée et la vraie vie semblent ne faire qu’une. Où s’effacent les frontières entre ce qui a été vécu et ce qui reste à vivre." La Croix 

" Un Instant, le bien nommé, créé par Jean ­Bellorini, est un miracle en soi, une délicieuse madeleine." Le Journal du Dimanche 

" Jean Bellorini nous plonge dans l’œuvre gigantesque de Proust, A la recherche du temps perdu, avec Hélène Patarot et Camille de La Guillonnière, en extirpant les passages consacrés à l’enfance. Ils sont mêlés aux propres souvenir d’Hélène Patarot. Un beau moment d’émotion." Scèneweb

 

Vidéos

Distribution :

D’après À la recherche du temps perdu, de Marcel Proust 

Mise en scène : Jean Bellorini

Avec : Hélène Patarot, Camille de La Guillonnière et le musicien Jérémy Péret

Mentions :

 

Adaptation : Jean Bellorini, Camille de La Guillonnière et Hélène Patarot  |Mise en scène, scénographie et lumière : Jean Bellorini | Costumes : Macha Makeïeff | Création sonore : Sébastien Trouvé | Perruque : Cécile Kretschmar | Assistanat aux costumes : Claudine Crauland | Assistanat à la scénographie : Véronique Chazal  | Régie lumière : David Carreira et Luc Muscillo (en alternance) | Régie son : Léo Rossi-Roth | Régie plateau : Simon Chapuis | Production : Théâtre Gérard Philipe, CDN de Saint-Denis | Coproduction : Les Théâtres de la Ville de Luxembourg, TKM Théâtre Kléber- Méleau, Renens, Théâtre de Caen, La Criée – Théâtre national de Marseille 

Crédit photos : Pascal Victor

Tarif B

Plein : 31€ | Abonné, adhérent et partenaire : 21€  | Abonné jeune -26ans et carte tempo -18ans : 8€ | Jeune (-26 ans et étudiant) : 10€ | Accompagnant enfant -15ans : 18€ | Spécial : 5€

Voir conditions ici


Durée 1h40

A partir de 15 ans

Palais des Arts (Vannes), Salle Lesage