OUTRAGES, L’ORNIÈRE DU REFLUX

Théâtre • 20h30 • Salle Ropartz

Coproduction TAB

Mathilde, 35 ans, est retournée vivre chez ses parents, dans la ferme de son enfance, au bord de l’océan. Elle est assistante à domicile pour personnes agées. Un de ses patients, Edmond, décide de lui léguer tous ses biens si elle accepte, à sa mort, de se faire enterrer à ses côtés. Mais Edmond et le père de Mathilde se vouent une haine irréconciliable. Edmond aurait tout fait pour le détruire, jusqu’à le faire accuser de la mort de sa bellemère, disparue au cours d’une nuit dont le père ne garde aucun souvenir, un trou noir dans sa conscience. Et voilà que Mathilde tombe amoureuse d’Edmond...

Outrages est une pièce traversée par une vieille histoire de haine si enracinée qu’elle façonne chaque personnage. Les passions contaminent les protagonistes dans un monde
contemporain rural en pleine mutation. Cette pièce est animée par des forces primitives qui agissent de la même manière sur les hommes et la nature. Jalousie, convoitise...

Après La Brume du Soir, le TAB accompagne la nouvelle création de Pierre-Yves Chapalain. Ses textes mettent en regard des situations quotidiennes, prosaïques, et des forces archaïques, obscures, intemporelles, qui agissent sur les êtres comme dans le théâtre antique. Entre réel et fantastique, son univers se traduit par une langue singulière, parfois hors des usages syntaxiques, faite de trouées d’où surgissent des images et d’où se déploient des sensations ainsi qu’un jouer simple pour amener les spectateurs à être partie prenante de l’intimité qui se déroule sur le plateau. Cette saison, la compagnie Le Temps qu’il faut présente également une pièce de théâtre en lycée, L’Ombre des Choses.


 

Tarif B de 5 à 23 €

Durée NC

Texte et mise en scène

Pierre-Yves Chapalain

 

Distribution

Jean-Louis Coulloc’h, Julie Lesgages, Kahena Saïghi, Catherine Vinatier et Ludovic Le Lez

 

Mentions

(le texte sera publié au Solitaires Intempestifs à l’automne 2015) l Collaboration artistique : Yann Richard l Scénographie : Mariusz Grygielewicz l Lumière : Grégoire Delafond
l Son : Tal Agam l Construction : Frédéric Plou l Partenaires : Les Scènes du Jura – Scène nationale, le Théâtre de Sartrouville – CDN, le TAB Vannes, scène conventionnée, Le Canal – Théâtre intercommunal du pays de Redon (aide à la résidence), La Maison du Théâtre – Brest, Le Grand Logis – Ville de Bruz, l’Archipel, pôle d’action culturelle – Fouesnant-Les-Glénan, le Théâtre dijon-Bourgogne – CDN l Avec l’aide à la production de la DRAC Bretagne (en cours) l Remerciements au Théâtre de l’Echangeur – Bagnolet l Photo : Vincent Arbelet