DISPERSION Carole Bouquet

Théâtre • 20h30 • Salle Lesage

Harold Pinter / Gérard Desarthe

Dans un beau décor élégant et sobre, un homme et une femme s’affrontent dans un huis clos oppressant. Lui, Devlin, se montre jaloux, lui pose des questions sur un amant qu’elle aurait eu. Puis peu à peu tout bascule. Car s’il questionne, elle, Rebecca, ne donne jamais les réponses. Même lorsqu’il insiste et devient violent. Carole Bouquet est extraordinaire. Repliée sur son canapé, accrochée à son châle comme à une bouée, parfois apeurée, parfois ailleurs, tour à tour fragile et manipulatrice, elle campe parfaitement la femme qui se noie. Cette femme est hantée par la violence de l’Histoire, de toutes les catastrophes de l’Histoire. Tout se superpose dans son quotidien et dans sa mémoire. Vérité, fantasme, traumatisme, ce drame bourgeois a en trame de fond les images de l’Allemagne nazie.

En écrivant Ashes to ashes en 1996, le dramaturge britannique Harold Pinter (1930-2008), Nobel de littérature en 2005, a voulu parler de l’humanité et de ses actes, de notre propre conception de notre passé et de notre histoire et de ce que cela peut avoir comme répercussions sur le présent. Sur son texte pèse la violence contenue mais présente de l’homme face à une femme transie par le vent de l’Histoire. Comme si ce couple était aussi une métaphore de la guerre...

« Parce que les morts nous interpellent toujours, attendant que nous reconnaissions notre complicité dans leur assassinat », dira Pinter en 1996, année de la création de Ashes to ashes à Londres, dont le titre renvoie à la parole biblique « cendre à la cendre, poussière à la poussière ». La mémoire, la conscience, le passé, le vrai et le faux, thèmes récurrents dans l’oeuvre de Pinter, sont les matières premières du texte, parmi les derniers écrits par le prix Nobel.

 


« Un écrin pur et abstrait pour une Carole Bouquet magnifique, d’une beauté et d’un mystère à couper le souffle » Le Monde


 

Tarif A de 5 à 29 €

Durée 1h

 

Vidéos

Texte de

Harold Pinter

 

Mise en scène

Gérard Desarthe

 

Distribution

Carole Bouquet et Gérard Desarthe

 

Mentions

Texte français de Mona Thomas l Mise en scène : Gérard Desarthe assisté de Jacques Connort l Dramaturgie : Jean Badin l Décor et costumes : Delphine Brouard l Lumière et vidéo : Rémi Claude l Son : Jean-Luc Ristord l Production : Théâtre de l’oeuvre, Théâtre Montansier – Versailles l Photo : Dunnara Meas